Il semble que vous utilisez un explorateur internet trop ancien... CLOSE(X)

25 mars 2017

Daddy is a Banci + The Chord Strikers

Daddy is a Banci
Banci ne se met pas en cage. Pas d’origines, pas de chemins, pas de frontières… que des carrefours, des rencontres où la musique est reine et libre, les chansons s’envolent. Accelerando, fusion de cordes et de sons, Daddy t’offre l’énergie du plaisir. Ton cœur risque de battre la sarabande. Quelques notes de baisers et de rage pour faire place à des déhanchements endiablés repoussant sans cesse la limite des mélodies. Les poitrines se cognent calmes et tranquilles. Banci mais pas sushi. Plutôt un banc de poissons qui changent de cap au gré des horizons qui se présentent, banque de sonorités venues d’ici et d’ailleurs. Divergent, déviant, à côté, à part. Tu veux de la musique, tu la sens, laisse ton corps s’emballer, laisse toujours ton corps s’emballer.

Facebook : https://www.facebook.com/daddyisabanci
Internet : www.daddyisabanci.com

 

The Chord strikers
The Chord Strikers est un projet musical créé début 2013 autour de six musiciens issus principalement de la région de Liège : Pierre Beaulieu (guitares solo et rythmique, 23 ans), Tom Coppée (saxophone, 24 ans), Antoine Englebert (basse, 25 ans), François Paulus (composition, chant et guitare rythmique, 25 ans), Mathieu Paulus (composition et piano, 22 ans) et Guillaume Sepulchre (batterie, ex-Sinus George, 27 ans).

Nourris par le rock, séduits par son côté progressif, les membres du groupe partagent un même goût des classiques qui ont façonné l’histoire de la musique rock. Mais ils ont aussi l’oreille tournée vers des groupes rock ou pop contemporains, anglophones ou francophones. À travers les époques, c’est avant tout la musique « qui touche au sensible » qui leur parle et les inspire … Le nom du groupe signifie d’ailleurs, parmi d’autres sens possibles, « Les Toucheurs de Corde sensible ».

Depuis début 2013, le projet évolue et les compositions s’affinent. Trois d’entre elles sont enregistrées, en juin, au Studio 5 (Liège) et mixées par Maxime Wathieu. Plusieurs concerts vont alors suivre. Parmi lesquels, pour les plus récents, le Belvédère, les Fêtes de Wallonie à Namur, la salle Catoul à Wanze et les Fous d’en Face à Liège (entre septembre 2016 et février 2017).

Des expériences qui ont non seulement renforcé leur jeu de scène, mais qui ont aussi forgé leur capacité à assumer un set de compositions originales d’environ une heure.

Alors qu’une chronique leur est consacrée sur Classic 21, en mai 2014, ils retournent au Studio 5 au début de l’été dernier et enregistrent trois nouvelles compositions. Sous la houlette et l’ouïe, toujours, de Maxime Wathieu. Un premier EP se dessine… Des mois et des poussières plus tard, il se finalise. En janvier 2015 sort leur premier bébé (asexué) baptisé « Moon Shall Overcome ». Un 8 titres auto-produit pour une durée de 35 minutes.

Cet EP, les Chord Strikers l’ont déjà défendu aux Rochefort Sérénades (juillet 2015), ainsi qu’aux Fêtes de Wallonie à Wanze ou encore à l’Open Stream Festival à Hotton (septembre 2015)… Ils ont par ailleurs joué récemment à l’Atelier Rock de Huy (mars 2016) ! D’autres dates se profilent également à la rentrée.

Pour que ne durent que les moments doux… (Alain Bashung)

 

7€ (prévente) 10€ (sur place)

Ouverture des portes 19h30 – concert 20h

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Close